You Are Viewing

A Blog Post

Vivre avec l’hypersensibilité

hypersensibilite

Les hypersensibles représenteraient 20% de la population, c’est-à-dire que ces personnes ressentent les émotions plus intensément que les autres. Ils ont fait l’objet de nombreuses études et ouvrages dont celui de la psychothérapeute américaine Elaine Aron, Ces gens qui ont peur d’avoir peur : mieux comprendre l’hypersensibilité.

Cette émotivité décuplée peut être difficile à vivre pour les hypersensibles. Ils ont parfois des réactions disproportionnées et incompréhensibles pour leur entourage (colère, agressivité, bouderie, crise de larmes…) et épuisantes nerveusement pour eux. Ils se font souffrir en ressassant ce qui les a blessées, se sentent « à vif » et se font souvent du souci pour eux-mêmes et les autres. Ils souffrent également souvent d’hypersensibilité physique, avec une exacerbation des sens (agression par un bruit récurrent ou une trop forte lumière).

Cependant, les hypersensibles ont également beaucoup de qualités, qui les rendent très humains. Ils sont en effet intuitifs, créatifs, empathiques, humanistes,… Ils s’intéressent aux autres et sont à l’écoute de leurs problèmes, tout comme ils cherchent à donner un sens à leur vie.

L’hypersensibilité est un trait de caractère et non une pathologie à traiter. Les hypersensibles n’ont pas à se restreindre dans l’expression de leurs émotions, pour éviter de s’en couper, mais ils doivent apprendre à apprivoiser leur sensibilité. Pour se sentir mieux dans leur peau, les hypersensibles peuvent agir sur certaines réactions, comme le stress ou une forte angoisse, avec des outils comme la méditation, la relaxation, l’hypnose… En quelques séances, un professionnel les aidera à maîtriser leur trop plein d’émotions, mais également à libérer leur créativité et à développer leur intelligence intuitive.

Leave a Reply