You Are Viewing

A Blog Post

Déprime de Noël : Comment la combattre ?

Les fêtes de fin d’année approchent et, au lieu de baigner dans l’allégresse ambiante, vous vous sentez déprimés. Tout le monde prépare ses cadeaux et ses menus de Noël et vous, vous ne pensez qu’à vous cacher sous la couette.

Cela ne sert à rien de vous culpabiliser car cette déprime de Noël concernerait une personne sur trois dans les pays occidentaux. Votre situation personnelle peut en être la cause : perte de votre emploi, solitude, divorce, maladie… Une des raisons les plus communes serait la famille. En effet, dans les médias, on nous montre des personnes unies qui préparent les fêtes dans la plus grande harmonie. Or, ce n’est pas du tout votre cas.

Les réunions de famille sont pour vous une source de conflits permanents et le fait de penser à des fêtes en compagnie de vos proches ne fait qu’aggraver votre stress. Que vous soyez en désaccord ou que cela vous rappelle des souvenirs douloureux comme la perte d’un proche, vous appréhendez de retrouver votre famille au grand complet.

A l’opposé, vous êtes seuls et vous n’avez aucune famille avec qui partager ces moments de joie. Comme un cercle vicieux, vous vous sentez encore plus solitaires et la dépression s’installe durablement. Vous pouvez aussi nager en pleine nostalgie, en pensant aux moments heureux révolus, à vos chers disparus, à votre jeunesse enfuie… Et vous vous sentez tristes et stressés.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour lutter contre cette déprime et cette dépression. Vous pouvez décider de larguer les amarres et partir en voyage, que ce soit à côté de chez vous ou plus loin, le but étant de changer vos habitudes.

Pour vous distraire de vos idées noires, une autre option très efficace est de faire plaisir aux autres. Vous pouvez ainsi vous mettre en quête des cadeaux qui feront le plus plaisir à vos proches, et même les réaliser vous-même grâce aux nombreux sites et livres de DIY. Vous pouvez proposer d’organiser ou de participer à la préparation du repas de famille.

Autre alternative, vous pouvez inviter un de vos amis ou voisins seuls comme vous ou vous rapprocher d’associations pour aider les plus démunis, des personnes handicapées ou âgées… Vous verrez ainsi que vous n’êtes pas seuls à appréhender les fêtes et que finalement, en faisant preuve d’humanité – même avec des inconnus -, vous vous ferez du bien.

Leave a Reply