You Are Viewing

A Blog Post

Comment lutter contre la déprime saisonnière ?

Tous les ans, alors que les jours raccourcissent et que la lumière diminue, certaines personnes souffrent du « blues de l’hiver » ou encore de la déprime saisonnière. Ce trouble affectif saisonnier touche une personne sur 10 environ et essentiellement des femmes.
Le manque de lumière naturelle en serait la cause principale. En effet, durant l’automne et l’hiver, le cerveau secréterait plus de mélatonine, ce qui aurait pour conséquences un manque d’énergie, un moral en berne et des pulsions alimentaires.

Si vous vous sentez des envies d’hiberner et de passer l’hiver sous la couette, des solutions simples existent pour vous rebooster.
Vous pouvez tout d’abord vous tourner vers la luminothérapie. Certains médecins ou hôpitaux vous proposent des séances d’exposition à une lampe spéciale. Vous pouvez aussi vous la procurer pour vous exposer tranquillement à la maison à la dose de luminosité adéquate (30 minutes à une heure de temps en temps suffiront). Si vos troubles sont légers, il vous suffira d’augmenter l’intensité lumineuse des pièces où vous vous trouvez.

Quand on souffre de déprime hivernale, on a tendance à se jeter sur la nourriture et essentiellement sur la « comfort food » sucrée, qui fait brièvement du bien au moral mais qui coûte cher sur la balance. Plusieurs solutions existent pour éviter de prendre des kilos : une cure détox assez courte, une alimentation équilibrée comme des soupes, des fruits et légumes, du poisson ou de la viande blanche grillée. Sans oublier une cure de vitamines.

Vous pouvez vous faire du bien en prenant soin de vous. Les soins de beauté à la maison ou en institut sont fortement conseillés, tout comme les massages. Penser aux autres est tout aussi indiqué. Et si vous donniez de votre temps à une association caritative ou humanitaire ?

Profitez de vos moments de libre pour marcher, faire du sport et vous changer les idées. Vous pouvez aussi faire du lèche-vitrines, sortir au cinéma ou au théâtre, organiser un repas en amoureux ou entre amis ! Vous pouvez bien sûr viser plus haut en partant en voyage au ski ou au soleil. Rien de tel que le changement d’air pour oublier la déprime.
Un bon sommeil est essentiel pour récupérer. Profitez d’une pause pour faire une sieste de 20 minutes maximum. Essayez de vous coucher plus tôt et de vous réveiller en douceur. Le simulateur d’aube, qui recrée les conditions optimales de coucher et lever de soleil dans votre chambre, est tout indiqué.

Enfin, si vous pensez souffrir de dépression saisonnière avec des troubles affectifs plus graves (tristesse permanente, mélancolie, pensées suicidaires, perte d’intérêt pour l’existence…), ne tardez à trouver de l’aide auprès d’un thérapeute qui travaille sur la gestion des émotions et des blocages inconscients.

Leave a Reply